Végétariens, Flexitariens ? Ceux qui mangent de la salade ?

Végan, végé, végétarien… Beaucoup de nouveaux termes dont on entend de plus en plus parler. Ils désignent des régimes alimentaires ou des modes de vie à des degrés d’implications plus ou moins importants. Nous avons essayé de faire un petit classement, sans vouloir offenser qui que ce soit, du 1er niveau qui est le « moins strict », jusqu’au 4ème niveau qui est le « plus strict ».

 

Niveau 1 – FLEXITARIEN (régime alimentaire)

Un végétarien qui fait de petit écart de temps en temps

***

Niveau 2 – VEGETARIEN (régime alimentaire) :

Une personne qui ne consomme aucune chaire animale : viande, poisson, crustacés

***

Niveau 3 – VEGETALIEN ( régime alimentaire) = Végétarien plus strict

Une personne qui ne consomme aucun produit issus de l’exploitation animale (oeufs, lait, miel…) et aucun produit qui peuvent causer des dommages aux espèces animales (huile de palme)

***

Niveau 4 – VEGAN (mode de vie) 

Quelqu’un qui exclue toute forme d’exploitation animale (vêtements, cosmétique testés sur les animaux, accessoires … )

***

Quels sont les bienfaits sur la santé de ces régimes qui prônent le végétal ?

Ils préviennent et participent au traitement des maladies chroniques (l’obésité, les maladies cardio-vasculaires, les cardiopathies ischémiques, l’hypercholestérolémie , l’hypertension , le diabète de type2) ainsi que de certains certains type de cancers (colon et de la prostate).

Comment ? En diminuant considérablement les graisses saturées, en augmentant l’apport de fibres, de magnésium, potassium, vitamines C… pour les 25 autres bienfaits rdv ici 🙂

Et oui ! Manger végé améliore votre haleine ; c’est vos collègues qui vont être contents  😉

***

Répondons maintenant à la question que tous les « viandards » se posent :

« Peut-on vraiment faire un bon repas sans viande ? »

La réponse est OUI ! Désolée de vous décevoir mais contrairement à ce que beaucoup pensent, les Vegan mangent autre chose que de la salade, ils ont même une alimentation beaucoup plus « goûtue » que celle des omnivores.

Un autre point qu’il est important d’éclaircir : les végétariens ne manquent pas de protéines. Beaucoup de végétaux contiennent plus de protéines que certains de nos produits animaliers ! La preuve en image ici !

Voici maintenant quelques exemples de plats Végétariens protéinés :

tofu poêlé, saucisses végétales, steack de soja, burger végétarien, seitan poêlé,  steak de lentilles

***

Quels risques encourez-vous à être végé ?

Vous pouvez avoir une mauvaise digestion, un ventre dur et/ou gonflé si vous consommez trop de produits crus et que vous ne les digérez pas. Vous pouvez  également avoir une carence en certains acides aminés si vous ne combinez pas légumineuses ET céréales. Il est également fréquent d’observer une carence en fer car les végétaux en contiennent, mais celui ci est non héminique donc moins facilement assimilable par l’organisme.

***

Vous n’êtes pas adeptes de ces régimes ?  Laissez-nous tout de même vous donner quelques conseils !

Les viandes à éviter : les nuggets ; le poisson d’élevage ; la viande rouge (si elle est consommée trop souvent) ; les hots dogs et saucisses et la charcuterie… Pourquoi ? Car ces aliments ont très peu de protéines et beaucoup (trop) de (mauvais) lipides !

Les poissons à éviter : le poisson-chat importé, le caviar, le saumon,  le thon rouge, les poissons plats de l’atlantique

***

Si vous choisissez de changer votre régime alimentaire, dans un sens ou dans l’autre, parlez en à votre médecin et surtout allez y progressivement 😉

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *