On dit OUI aux bons lipides !!

Pendant des années, le gras a été considéré comme l’ennemi n°1, responsable du taux de mauvais cholestérol, de l’obésité, de tous les problèmes cardiovasculaires… Ceci a conduit à un nombre considérables de conseils et de régimes bannissant TOUS les aliments gras.

La réalité est toute autre, nous allons vous montrer l’importance de manger de bons lipides et l’importance de limiter les mauvais. Cette « nouvelle » connotation positive des lipides donnent naissance à des rééquilibrages alimentaires plus pertinents comme le régime cétogène (plus de gras et moins de sucres), et aux low carb diet !

Mais au fait, que sont les lipides ?

Les lipides sont ce que nous appelons plus communément les graisses. Il s’agit d’une des 3 grandes catégories de nutriments (les deux autres sont les glucides et les protéines). Les lipides sont les plus énergétiques car 1 g de lipides  = 9 kcal alors que 1g de glucides ou de protéines équivaut à 4kcal.

Nous allons vous montrer que certains sont bons et même indispensables à l’organisme et que d’autres doivent être limités ! Les lipides peuvent être répartis en 4 catégories distinctes : les polyinsaturés, les mono insaturés, les saturés et les acides gras trans.

****

1) LES POLYINSATURES

 (Oméga 3 et Oméga 6)

-> Il est IN-DI-SPEN-SABLE d’en manger car le corps ne peut pas les fabriquer !!

(10 à 15 grammes par jour  doivent être apportés par l’alimentation)

Les acides Polyinsaturés sont de deux sortes  : les Oméga 6 et les Oméga 3.

Les acides gras Oméga 3 ont des effets anti-inflammatoires dans le traitement des rhumatismes, de l’arthrite et de la dermatite atopique. Les acides gras Oméga 6 interviennent dans de grandes fonctions telles que la fertilité, la reproduction, les défenses immunitaires…

Où trouve t-on les Oméga 3 ? dans le foie de morue, l’huile de colza, l’huile de lin, les graines de lin, les poissons gras (saumon, truite, sardine, thon..), les fruits à coque, les œufs…

Où trouve t-on les Oméga 6 ? dans l’huile de tournesol et les céréales…

PS : Retenez qu’il faut privilégier les huiles qui ont plus d’Oméga 3 que d’Oméga 6.

****

3) LES MONO INSATURES  

(Oméga 9)

-> FAVORISE la bonne santé mais pas indispensables

Les Oméga 9 présentent des bienfaits pour l’organisme car ils diminuent les risques de maladies cardiovasculaires, l’athérosclérose (le durcissement des artères), la résistance à l’insuline…

Où les retrouve-t-on ? dans les graisses animales et végétales comme l’huile d’olive (N°1) d’arachide, de soja et de sésame mais aussi dans les oléagineux (noix de macadamia, noisette, noix de cajou, amande, pistache, arachide), les fruits (olive ou avocat) et dans la viande (poulet, porc, bœuf, agneau)…

****

3) LES SATURES

-> Consommation A LIMITER

Les acides saturés participent principalement à l’augmentation du mauvais cholestérol dans le sang qui est un gros facteur de risque dans le développement d’une maladie cardiaque coronarienne (maladie des artères qui vascularisent le cœur)

Où les retrouve-t-on ?  Dans les graisses animales (lait, fromage, beurre, viande, lard..), dans l’huile de coco et de palme.

****

4) LES ACIDES GRAS TRANS

-> A BANNIR de votre alimentation

Créés artificiellement par un processus chimique, ils ne sont pas bons pour notre corps. Ils sont responsables de l’augmentation du taux de mauvais cholestérol, ils diminuent le bon cholestérol, ils augmentent les risques cardiovasculaires.

Utilisé pour ses propriétés de conservation des aliments le gras trans donne est utilisé pour donner plus de saveur et de texture à certains produits alimentaires. Les gras trans sont notamment responsables de la texture onctueuse et fondante des pâtisseries du commerce…

Où les retrouve-t-on ? dans les produits industriels à base d’huile hydrogénée comme les gâteaux préparés,  les viennoiseries et pâtes feuilletées, les aliments frits ou panés..

(PS : même si le terme “trans” n’est pas une abréviation des mots “transgéniques” ou “transformés” cela permet de se souvenir que les acides gras trans sont présents dans ces produits)

****

En théorie -> On ne supprime surtout pas les insaturés, on modère les saturés surtout non bio et on laisse de côté les trans.

En résumé -> On limite les laitages gras, les viandes rouges, on évite au maximum les produits transformés, industriels, de type viennoiseries, frites, biscuits, plats préparés.

En pratique -> On limite fortement le beurre, la viande d’agneau, le fromage, l’huile de coco, l’huile de palme, les biscuits, les sauces, les plats préparés, les pizzas, les chips….

****

Et si vous n’êtes pas convaincus voici le TOP 5 des raisons de manger des graisses insaturées !

1- Booste le système de santé, augmentation du système immunitaire, de mieux récupérer après l’entraînement

2- Diminue le risque de maladies cardiovasculaires. Permettre de transporter les vitamines, garder un bon taux de cholestérol, favoriser la production d’hormone

3- Augmente le niveau d’hormone. Dans le cas inverse, diminution libido, testostérone

4 – Augmente le fonctionnement du système nerveux, permet d’apporter le glucose au cerveau, améliorer l’humeur

5- Diminue la réponse glycémique et insulinique de l’organisme et ont un effet rassasiant plus important que les protéines

****

A vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *