Manger du fromage le matin ? Notre avis sur la chrononutrition !

Nous avons maintenant assez de recul pour savoir que les « régimes » alimentaires sont à bannir ! En effet, dans 90% des cas, c’est un échec à long terme à cause de l’hyper-contrôle alimentaire et mental. Il est fortement conseillé de plutôt se tourner vers un rééquilibrage alimentaire, vers une alimentation plus saine et plus respectueuse de nos besoins, de nos envies et de notre quotidien. Vous avez donc peut-être entendu parler de la « chrononutrition« . C’est une méthode alimentaire qui prétend apporter au corps ce dont il a besoin au moment où il en a besoin. Cette méthode est basé sur variabilité des hormones mise en avant par le Docteur Alain Delabos. 

Voici un exemple de menu  respectant la chrono-nutrition  :

Un petit déjeuner « gras » avec fromage, pain , beurre, œuf , charcuterie

Un déjeuner avec un plat unique contenant de la viande et des féculents

Un goûter sucré avec du chocolat noir, un fruit frais, des fruits secs ou 2 verres jus de fruit.

Un dîner léger avec des légumes et du poisson ou de la viande rouge

Pour faire simple, cette méthode vous incite à « manger comme un roi le matin, comme un prince le midi et comme un pauvre le soir« .

 

Passons au crible 10 principes de la chrononutrition !

****

1.Du fromage le matin ?

    

Vous avez déjà dû entendre votre médecin vous dire « supprimez le fromage, c’est très mauvais pour vous » mais alors pourquoi serait-il conseillé d’en manger le matin ?

Les + : Le fromage contient du calcium qui permet une meilleure santé des os, et une diminution de la tension artérielle. De plus les graisses seraient mieux assimilées le matin (voir principe n°10).

Les – : Le fromage contient des acides gras saturés comme dans beaucoup de produits d’origine animale (fromage, beurre, crème fraîche, viandes grasses, etc.). Il est recommandé d’éviter leur consommation car ils participent principalement à l’augmentation du mauvais cholestérol. 

Notre avis → [mitigé]

Notre conseil : vous pouvez consommer du fromage mais en petite quantité et le matin ! En ce qui concerne l’apport de « gras » le matin, nous vous conseillons tout de même de vous orienter vers des aliments gras ‘naturellement’, contenants des acides gras insaturés : les huiles, les oléagineux (noix de macadamia, noisette, noix de cajou, amande, pistache, arachide, purée d’amandes), les fruits (olive ou avocat), les œufs, les poissons gras… 

****

2.Des protéines animales matin midi et soir ?

Les – : Une consommation excessive de protéines animales accroît les risques de maladies cardio-vasculaires et s’avère néfaste au fonctionnement des reins et des intestins. Nous n’aborderons pas l’aspect de l’impact environnemental…

Il est recommandé de manger 0,83 gramme de protéines par kilo de poids de corps par jour. Donc si l’on prend un exemple de quelqu’un pesant 70 kgs, il doit consommer au maximum 58 grammes de protéines par jour.

Notre avis → [plutôt contre] .

****

3.Limiter les quantités de sucres ?

Les + : On ne peut qu’être d’accord avec ce point. Il est fortement conseillé d’éviter le sucre le matin (confiture, pâtes à tartiner…) mais également tout au long de la journée en évitant les desserts, les biscuits, sucreries, compote… Une consommation de sucre entraîne une forte production d’insuline, ce qui a pour conséquence de faire chuter très vite la glycémie, nous sommes donc en hypoglycémie et avons une grosse envie de… sucré ! Un cercle vicieux qu’il est préférable d’éviter.

Les – : La chrononutrition ne donne aucune indication sur les quantités de glucides/sucres comme les pâtes, le riz, le pain… donc la recommandation se fait surtout en ce qui concerne les sucres ajoutés. Ils ne font plus débat, il faut les éviter au maximum ! 

Notre avis → [pour]

****

4.Un repas léger le soir ?

C’est peut être la seule raison pour laquelle cette méthode alimentaire a certains résultats positifs !

Les + : Le soir, nous avons besoin d’ingérer moins de calories car notre niveau d’activité physique est faible voir nul. Attention tout de même à ne pas aller se coucher en ayant faim !

Les – : Le repas du soir, surtout le Weekend sont propices à certains excès pendant lesquels il est difficile de ne consommer qu’une feuille de salade et une tranche de poulet. La chrononutrition ne prévoit pas de plan B dans ces conditions hormis  de s’accorder 2 repas joker par semaine. (voir n°8)

Notre avis → [pour]

****

5.Prendre un goûter ?

On conseille aux enfants de faire un goûter ; les adultes doivent-ils faire de même ?

Les + : Prendre un goûter permet de ne pas se jeter sur le repas du soir et de combler la petite faim de 17h00. De plus, beaucoup de parents ont une deuxième journée  dès la sortie de l’école, donc un goûter permet de redonner de l’énergie à un moment clé de notre journée.  Nous vous conseillons de prendre une collation d’environ 200 calories.

Bémol : La Chrononutrition conseille un goûter sucré, hors dans les propositions de collation nous trouvons du chocolat noir, des fruits secs … Il y a un peu plus sucré comme type de goûter.

Notre avis → [pour]. 

****

6.Les légumes, responsables d’un excès d’eau et de graisse ?

Pour citer le Dr Delabos, « une alimentation trop riche en légumes, en aliments allégés ou encore peu calorique a tendance à donner un excès de graisses et d’eau au niveau de la racine des membres. Les hanches et les cuisses sont touchées en premier lieu, puis les bras. Les crudités et salades sont riches en eau qui se stocke au niveau des hanches et/ou des bras, explique le nutritionniste. Il faut donc diminuer la quantité de légumes et les manger cuits, chauds ou froids. »

Ici, 2 notions sont abordées : l’excès d’eau et le stockage des graisses.

Les + : il faut faire attention à ne pas consommer trop de produits crus car ils ne sont pas faciles à digérer.

Les – : On le sait, pour perdre du poids, il faut ingérer moins de calorie que ce que l’on dépense ou dépensez plus que ce que l’on ingère. Pour que cela soit possible, il faut avoir une alimentation peu grasse, peu calorique, équilibrée et riche en vitamines… Les légumes sont donc indispensables ! Nous ne sommes pas en accord avec le fait qu’une consommation de légumes favorise l’excès de graisse.

Concernant le stockage de l’eau sur une zone précise du corps et, à cause des légumes, nous voudrions voir sur quelles études scientifiques cela se base réellement…

A noter que la chrononutrition peut donner lieu à des carences en vitamines, minéraux et fibres !

Notre avis → [plutôt contre]

****

7.Un rééquilibrage alimentaire basé sur les sécrétions physiologiques ?

C’est plutôt un point intéressant.

Le matin → l’organisme commence la journée par une sécrétion de lipase (enzyme produite par le pancréas, qui aide à digérer les graisses, en scindant les triglycérides en glycérol et en acides gras). Elle nous permet une meilleure utilisation du gras en énergie, possible uniquement le matin. À un autre moment de la journée, notre corps à tendance à stocker les acides gras dans les tissus adipeux (ce qui forme la graisse).

 A midi → votre corps est dans une phase hormonale qui favorise la sécrétion de protéases et d’amylases qui nous permettent de mieux digérer les protéines.

Au goûter → le corps a besoin d’énergie pour préparer la fin de la journée, on lui donne donc un coup de pouce  avec un petit encas sucré.

Le soir → nous avons peu d’enzymes digestives, nous assimilons donc mal les nutriments le soir, Il faut manger léger.

 

Bémol : Bien que  cette horloge biologique ait été reconnue par bons nombres de professionnels de santé, aucune étude n’a établi de lien entre la production d’enzyme, le type de nourriture et l’heure des repas ….

Notre avis → [positif]

****

8. Deux repas jokers par semaine ?

les + : C’est plutôt une bonne idée, cela vous responsabilise, vous devez anticiper et compter vos sorties. 

Bémol : « Repas Joker » ne veut pas dire « No limit »

Pour illustrer cette idée prenons l’exemple de Laura 43 ans, qui consomme habituellement 1800 calories par jour et souhaite perdre du poids en ce moment.

Voici sa consommation de calories/par jour sur une semaine :

Lundi 1700 calories (-100 cal par rapport au 1800 ) ;

mardi 1600 (-200)

mercredi 1700 (-100)

jeudi 1700 (– 100)

vendredi 1700 (-100)

samedi 2000 (+ 300 cal)

dimanche 2000 (+ 300 cal)

Total semaine : – 600 + 600 = 0

Au final Laura n’arrive pas à perdre de poids car tous ces efforts de la semaine sont réduits à néant le weekend !

Notre avis -> [pour]

****

Côté étude

Une étude publiée par l’Agence Nationale chargée de la Sécurité Sanitaire de l’Alimentation (ANSES) , évaluant les risques des régimes minceurs, réalisée auprès d’un échantillon représentatif de la population d’environ 4000 individus âgés de 3 à 79 ans, a démontré que la chrononutrition (de même que 14 autres régimes), est à l’origine de carences et déséquilibres, et s’ensuit dans la grande majorité des cas d’une reprise de poids équivalente au poids précédemment perdu.

****

« Apprenez à écouter vos sensations de faim et de satiété, adoptez l’alimentation qui VOUS plaît, qui vous convient, que vous avez envie d’adopter sur le long terme »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *