La face cachée de la journée de récupération

Les jours de repos sont bénéfiques : pour la récupération physique mais également psychologique !

Votre nouvelle vie est en marche : vous voilà en train de pratiquer une activité physique tous les jours. Ce qui n’était qu’un objectif idéal devient une réalité car vous vous êtes pris au jeu et êtes devenu accroc. Bravo !

Vous ne pouvez même plus vous arrêtez, vous en demandez toujours plus. Vous vous achetez les dernières chaussures de running, vous scrutez vos temps de course, vous téléchargez de nouvelle applications mobiles pour suivre vos activités, vous comparez vos performances à celles de vos amis. C’était pourtant encore impensable il y a deux mois. Maintenant, c’est 7 minutes de musculation tous les matins, 30 minutes de running tous les jours après le travail ou encore 15 minutes de vélo d’appartement tous les midis en télétravail.

Vous avez attrapé ce qu’on appelle le syndrome du « sportif de haut niveau non professionnel« . Vos habitudes sportives sont toutes aussi régulières que celles d’un sportif de haut niveau sauf que ce n’est pas votre activité principale. C’est simplement une habitude devenue un besoin.

Et comme tout sportif de haut niveau, vous avez le droit à une journée de récupération dans votre semaine bien remplie. Ce n’est même pas un droit, c’est une très forte recommandation.

L’impact de cette journée de récupération est beaucoup plus important que vous ne pouvez l’imaginer. On vous explique, ici, pourquoi.

L’impact physique du repos

Commençons par le plus évident, la journée de récupération est essentielle pour le physique d’un sportif qu’il soit professionnel, amateur ou même novice. Les coureurs du Tour de France ont droit à une journée de récupération par semaine alors que physiquement, ils pourraient très bien enchaîner les étapes tellement leur entrainement est poussé toute l’année. Vous ne faites pas quotidiennement 100 km de vélo pourtant, il faut vous comparer à ces coureurs du Tour. Peut-être que vous ne faisiez pas d’activité tous les jours deux mois auparavant, ce qui justifie pleinement cette journée de récupération hebdomadaire.

Cette journée va permettre au corps de récupérer :

– En étant moins sollicités, les muscles vont pouvoir se fortifier et se régénérer. En musculation, la récupération fait partie de l’entrainement pour donner le temps à l’élaboration de tissu musculaire requise par l’effort. Pour vos activités de cardio à domicile, elle le fait partie également pour permettre au diaphragme (le muscle de la ventilation pulmonaire) de se fortifier.

– Les articulations subiront moins de micro-chocs.

Vous n’allez pas devenir moins bon en faisant 7 minutes de cardio ou 30 minutes de running en moins par semaine. Ne culpabilisez pas. Au contraire, vous allez devenir meilleur car votre corps sera plus fort et vous éviterez une fatigue physique excessive. Même si vous êtes capable de tenir une activité physique tous les jours pendant 6 mois, il est beaucoup plus facile de tenir 5 ans en ayant une journée de repos hebdomadaire. Et vu qu’on s’intéresse au long terme et aux habitudes, cela vaut le coup de faire les choses bien !

L’impact psychologique de la journée de récupération

Un autre impact de la journée de récupération est celui qu’elle procure à l’esprit. Avec vos activités physiques quotidiennes, votre corps produit de la dopamine, l’hormone du bien-être et du bonheur. En faisant du sport, consciemment ou non, c’est cette hormone que vous allez rechercher à sécréter. Le fait de prendre une journée de récupération va vous permettre de faire une pause pour prendre conscience de l’impact de cette hormone. Pendant cette journée vide, vous allez être bien, vous dire que vous en voulez encore. Cette journée de repos va donc être associée à l’hormone du bien-être. Elle va devenir la récompense de vos efforts : «J’ai tout accompli, j’ai gagné le droit de me reposer, je l’ai bien mérité ! ».

En brisant la routine sportive de la semaine, cette journée de repos vous offre une vision claire : vous faîtes du sport pour vous sentir bien, vous méritez ce repos pour savourer ce plaisir chimique créé par la dopamine. La journée de repos est la récompense de l’effort. Vous êtes bien. Simplement.

 

 ← Retour au blog

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *