Faire du sport en été : les bonnes pratiques

En été nous avons plus de facilité à enfiler un short et aller faire un peu d’activité physique, mais les fortes chaleurs peuvent vite devenir un vrai danger si nous n’y sommes pas préparé. Nous vous détaillons ici les bonnes pratiques pour continuer votre routine d’activité physique sans risque pendant les mois d’étés.

***

Quelle température ?

Pour votre santé, on oublie les sorties en extérieur si la température est supérieure à 30° ! Que vous soyez débutant ou sportif aguerri, vous vous exposez à un « coup de chaleur ». Différent de l’insolation, le coup de chaleur (appelé aussi hyperthermie maligne d’effort) est le résultat d’une incapacité de votre corps à maintenir votre température corporelle à 37°. Les symptômes les plus fréquents sont des vertiges, des nausées, une hypertension, une vision floue, une fièvre supérieure à 41°…

Si vous avez le choix, privilégiez d’aller faire votre footing tôt le matin ou tard le soir, le moment où la température est la plus basse de la journée.

Si vraiment vous ne tenez pas en place vous pourrez pratiquer à condition qu’elle soit aquatique comme de la natation, du wakeboard, de l’aquagym ..

***

Comment s’hydrater ?

On vous le répète depuis toujours « si vous avez soif, c’est qu’il est déjà trop tard » ! Ce dicton est vrai et cela fait précisément 3 heures que vous êtes déshydraté. Ce conseil est à prendre très au sérieux, surtout lorsqu’il fait chaud ET que vous faites du sport. En moyenne, lorsque l’on pratique une activité physique, la perte hydrique peut aller jusqu’à 2,5 litres par heure. Un état de déshydratation entraîne une diminution des performances sportives immédiates, une fatigue précoce, des étourdissements… Il faut donc que vous débutiez votre séance de sport avec un état d’hydratation vous permettant de perdre de l’eau sans vous retrouver en danger. Buvez donc de l’eau par petites gorgées dans les heures précédents votre effort.

Si vous avez des points d’eau sur votre parcours n’hésitez pas à vous arrêtez pour vous rafraîchir la tête et la nuque.

***

Quelle activité ?

En cas de grosse chaleur les sports à éviter sont les sports violents comme les sports de combats ou à haute intensité comme les séances de fractionnées en course à pied. Il faut privilégier les sports à faible intensité comme la marche ou le vélo.

Concernant votre niveau sportif, nous avons également quelques recommandations. Si vous ne pratiquez aucune activité physique, il peut être difficile pour vous de commencer votre remise en forme en pleins mois d’été. Tout le monde ne supporte pas la chaleur, et pour être capable de la supporter lors d’un footing il faut déjà être à l’aise, juste en footing, sans la chaleur.

***

Quel équipement ?

Lorsque vous faites de l’activité physique votre équipement est PRI-MOR-DIAL. Il l’est d’autant plus lorsque les conditions de pratique sont difficiles. Afin de vous protéger d’une insolation il vous faudra une casquette (n’ayez crainte, elle revient à la mode), une paire du lunette et de la crème solaire. Afin d’éviter « le coup de chaleur », il vous faudra des vêtements amples, respirants et de couleur claire. Privilégiez donc des matières comme le polyester et la polyamide, des textiles de type « Dri-fit » « Climacool » …

Un dernier conseil vestimentaire : ON NE COURT PAS AVEC UN K-WAY sous prétexte de vouloir perdre du poids. Vous mettriez votre corps en grand danger et les 2 kilos que vous aurez perdu en fin de séance sont en réalité 2 litres d’eau et de minéraux que vous allez reprendre une fois votre corps réhydraté !

***

Quel échauffement ?

On entend souvent « Il fait chaud dehors donc je n’ai pas besoin de m’échauffer » c’est FAUX ! Ce n’est pas parce qu’il fait chaud dehors que vos muscles, vos articulations et votre cœur sont  « chauds » et prêts à commencer un match de foot.  Prenez au moins 10 minutes pour vous échauffer doucement, vous devez être capable de parler du film d’hier soir à votre partenaire d’entrainement. De plus, en fin de séance ne restez pas exposé au soleil et continuez à faire baisser votre température corporelle en vous mettant à l’ombre et en buvant de l’eau.

Évitez également de partir courir à jeun en août. C’est un effort important pour votre corps qui peut avoir de graves conséquences lorsque les conditions météorologiques ne sont pas optimales.

***

Savez-vous pourquoi vous avez moins faim l’été ? 

Car votre corps a besoin de produire moins de chaleur pour garder sa température corporelle à 37° 😉 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *