A propos de nous

Apropos

Stimul est le résultat de plusieurs mois de conception. L’idée de départ, née de l’esprit de Marc-Antoine Brochard et d’Etienne Auguste-Dormeuil, rencontrés sur les bancs de l’école à Lyon, était de donner du sens aux données collectées par leurs trackers d’activité connectés tels que les FitBit et Withings ou leurs applications de running comme RunKeeper ou Runtastic. L’intérêt derrière ce besoin s’est particulièrement manifesté au moment de préparer leur premier semi-marathon au milieu de leurs responsabilités personnelles et professionnelles.

Même si cette première course fut une réussite, la manière de donner sens aux données était plutôt limitée et la valeur ajoutée n’était pas nécessairement évidente. Est-ce si intéressant de savoir que j’ai couru 25 km la semaine dernière ? Est-ce bien ou pas bien ? La constatation fondamentale après cette course fut que ce n’était pas un objet ou une application qui leur avaient permis de se tenir à leur programme d’entraînement mais le soutien et le challenge que chacun s’étaient apportés.

En effectuant des études et recherches académiques sur le phénomène du quantifield self et la psychologie du changement comportemental, une forte conviction est venue : qu’importe la façon de donner sens aux données des objets connectés, le point clé de la réussite est de créer des habitudes pour atteindre l’objectif visé. Et ce n’est pas si facile qu’il y parait ! On peut avoir les meilleures chaussures de running du monde ou un abonnement intégral à une salle de sport, ce n’est pas pour autant qu’on s’assure de bouger plus.

Les deux coureurs ont donc travaillé sur un programme de création d’habitudes et de changement comportemental appliqué à l’activité physique. L’ambition dès l’origine fut de placer le mobile et les objets connectés au centre de ce programme pour profiter du potentiel offert par ces nouveaux usages. Le changement comportemental fait partie des sujets d’études des sciences humaines. Y injecter des chiffres issus des objets connectés permet d’objectiver ce qui semble par nature propre à chaque individu. La nécessité d’un coach humain pour accompagner ce changement comportemental est prouvée : elle démultiplie les résultats et permet d’amener chacun de nos participants au prochain palier, à leur prochaine étape.

Après un premier beta test probant, Stimul était né.