A propos de nous

Stimul est le résultat de plusieurs années de conception. L’idée de départ, prolongement des études des fondateurs de Stimul, Marc-Antoine Brochard et Etienne Auguste-Dormeuil, fut de rendre accessible au plus grand nombre l’éducation thérapeutique du patient en la faisant sortir du lieu physique de l’hôpital pour l’adresser aux populations qui en ont le plus besoin.

Rendre accessible au plus grand nombre ces programmes d’éducation à la santé existants depuis les années 1970 et qui ont prouvé leur efficacité, c’est réussir à les ré-inventer pour les rendre scalables à l’heure des sollicitations multiples du cerveau :

  1. Adresser et soutenir où qu’elles soeint les populations en affection de longue durée (cancer, diabète, maladies cardiovasculaires, hypertension…) pour améliorer leur qualité de vie au travail, en famille, en société et dans leur environnement.
  2. Toucher et accompagner les populations qui ne sont pas déjà malades et qui ne fréquentant pas les hôpitaux mais qui ont quand mêmes des facteurs de risque identifiés (surpoids, obésité, sédentarité, douleur physique, addictions…) afin de prévenir l’arrivée de la maladie.
  3. Engager et rendre autonome chaque bénéficiaire pour que le long terme prenne la place sur l’instantanée et la brièveté.

L’enjeu n’est pas neutre : la moitié de la population française est en surpoids ou sédentaire et on sait combien ces deux facteurs sont d’importance dans l’augmentation des maladies chroniques. On parle alors de littératie en santé pour amener chacun  vers son autonomie en sensibilisant, en faisant prendre conscience, en formant sur les enjeux-santé et en accompagnant individuellement afin de mettre tous les leviers de la réussite pour retarder l’arrivée de la maladie ou bien améliorer le quotidien lorsqu’elle est déjà présente.

En effectuant des études et recherches académiques sur le phénomène du quantifield-self et la psychologie du changement comportemental, une forte conviction est venue à Marc-Antoine et Etienne : le point clé de la réussite pour l’autonomie est de créer des habitudes pour atteindre l’objectif visé. Et ce n’est pas si facile qu’il y parait ! On peut avoir les meilleures chaussures de sport du monde ou l’accès aux meilleurs producteurs alimentaires, ce n’est pas pour autant qu’on s’assure de bouger plus ou qu’on modifiera ses comportements alimentaires.

En s’entourant des experts médicaux dans chaque thématique santé, les programmes non-médicamenteux de Stimul, basé sur la nutrition, l’activité physique et le volet psycho-social, ont pris forme. L’ambition dès l’origine fut de placer le mobile et les objets connectés au centre de ces programmes pour profiter du potentiel offert par ces nouveaux usages. Le changement comportemental fait partie des sujets d’études des sciences humaines. Y injecter des chiffres issus des objets connectés permet d’objectiver ce qui semble par nature propre à chaque individu. La nécessité d’un éducateur humain allant délivrer ces programmes et accompagner chaque bénéficiaires dans ce changement comportemental est prouvée : elle démultiplie les résultats et permet d’amener chacun de nos participants au prochain palier, à leur prochaine étape, succès après succès, échecs après échecs et plaisirs après plaisirs.

Après plusieurs études dans les hôpitaux, Stimul était né.

 

Aujourd’hui la mission de Stimul est d’aider les personnes concernées à mieux connaître leurs facteurs de risque – ou même leur maladie – et à adapter leurs habitudes afin d’améliorer leurs comportements santé, leur qualité de vie et de réduire les risques de complications.

En relais des recommandations d’un professionnel de santé (médecin traitant, oncologue, diabétologue, médecin du travail,…) le service Stimul propose un soutien humain à distance par des éducateurs formés, des informations et des conseils personnalisés, une plateforme intuitive sur ordinateur et mobile, adaptés à la situation et aux besoins de chacun. Les patients partagent aussi le vécu d’autres patients et de professionnels de santé.